Qui n’a pas ressenti la plus profonde émotion à l’écoute de chants orthodoxes ou de chants populaires interprétés par un chœur russe ? De tout temps, et plus particulièrement aux XIXe et XXe siècles, les compositeurs russes ont marqué de leur talent la musique occidentale. Or, 2010 célèbre l’année de la Russie en France et de la France en Russie. Les Semaines Musicales de Quimper honoreront ce grand rendez-vous, en particulier avec un événement de première importance, la création, le 7 août en la Cathédrale St Corentin, de « L’Ange Scellé », cantate de toute beauté du compositeur russe contemporain : R.K. Chtchédrine.

Mais un autre thème sera également à l’honneur : L’homme, l’animal et la musique. Des cornes ou des défenses de certains animaux nous avons fait des rhombes, de leurs os des flûtes, de leur peau des tambours. Leurs plumes pincent les cordes des clavecins et que dire des premières cordes !

Mais surtout, l’harmonie de leurs chants, leurs mélodies innombrables, la diversité de leurs cris ont inspiré bien des compositeurs : de « L’oiseau prophète » de R. Schumann, à « L’Oiseau de feu » d’I. Stravinsky, des « Contes de ma mère l’oie » de M. Ravel, au « Cygne » de C. Saint Saens, l’embarras du choix est bien réel.

Enfin, depuis les amours d’Eros et Psyché, chantés par Apulée, le mythe de « La Belle et la Bête » illumine des siècles de littérature.

Aussi, des « Ucelli » baroques (oiseaux), fêtés par La Fenice, au somptueux opéra-comique de A.E.M. Grétry (1741-1813), « Zémire et Azor », proposé par les remarquables « Lunaisiens »,, du « Petit âne blanc » de C. Debussy (G. Caussé et B. Engerer), des quatuors de D. Chostakovitch, N. Medvedovskaya ou S. Prokofiev, les Semaines Musicales de Quimper appareillent sur une insolite « arche de Noé » pour une promenade musicale de la France à la Russie.

Chaque été depuis maintenant plus de 30 ans, les Semaines Musicales de Quimper attirent un public de plus en plus nombreux et fidèle. Médiévales, baroques, classiques ou contemporaines, les œuvres les plus belles, célèbres ou méconnues, se succèdent tout au long des trois premières semaines d’août. Piano, clavecin, orgue, cordes et vents se mêlent aux voix les plus émouvantes pour célébrer les plus grands compositeurs.

Cette année encore, interprétées par des artistes de renom international, les oeuvres proposées dans le cadre du festival constituent une programmation éclectique et ambitieuse. Les lieux de concerts, soigneusement choisis pour leurs qualités acoustiques, leur spiritualité ou leur charme, permettent aussi la mise en valeur d’un patrimoine architectural et artistique particulièrement riche.

Si la musique, dit-on adoucit les moeurs, elle suscite avant tout, en chacun de nous, des émotions insoupçonnées, fortes, souvent inoubliables. Un festival est précisément l’occasion de partager, en compagnie de talentueux interprètes, ces moments intenses de bonheur rare, d’oublier l’espace de quelques soirées les difficultés du quotidien.

L’âme s’envole et s’émeut, l’esprit vagabonde et très vite l’on se retrouve « la tête dans les nuages ». C’est à cette invitation que nous vous proposons de vous rendre et de vous rencontrer à nouveau.

Des musiciens de renommée internationale au service de la plus belle des musiques ! C’est ce que vous proposent, cette année encore, les SEMAINES MUSICALES DE QUIMPER : François Frédéric Guy, le Trio Cérès, Zhu Xiao Mei, l’Ensemble « Le Parlement de Musique », le Quatuor à cordes Asasello, Juliette Hurel, flûtiste et l’Ensemble baroque “Les Surprises”; Michel Portal à la clarinette, accompagné de Baptiste Trotignon, piano et de Richard Ducros, saxophone ; le duo Andoni Aguirre, piano et Kristi Gzjezi, violon solo de l’Orchestre de la Suisse Romande. Sans oublier le prochain lauréat du Concours International de piano de Brest… !

Du baroque, du classique, du sacré, du jazz, des solistes, des chambristes, des voix pour illuminer vos soirées d’été, susciter en vous les émotions les plus nobles et les partager en des lieux magiques, dont les pierres vieillies par le temps, pétries de spiritualité et d’histoire, invitent à la convivialité et à l’écoute attentive : émouvantes chapelles de Quimper ou d’Ergué-Gabéric, Orangerie du Manoir de Lanniron, Cathédrale St Corentin, Théâtre de Cornouaille…
Les SEMAINES MUSICALES DE QUIMPER, une belle opportunité de s’émouvoir aux musiques de Bach, Haydn, Caldara, Beethoven, Mendelssohn, Chostakovitch, Kreisler, Chausson, Piazzola, entre autres… !